Le plein de vitamine C & de nutriments : une priorité pour les créateurs de jus

  • admin2
  • 9 mai 2022

Mon jus contient-il encore de la vitamine C ? Voilà une question que beaucoup se pose en dégustant un bon et revigorant jus d’orange. Pour ôter vos doutes, voyons comment les créateurs de jus de fruits bichonnent les vitamines et nutriments tout au long de la fabrication pour vous offrir un jus naturellement vitaminés et chargés en micro-nutriments comme un jus fait maison. 

Des fruits pressés et rien de plus

Un jus de fruits du commerce comme un jus maison, ce n’est que des fruits pressés rien de plus. Lors de la préparation des jus à grande échelle, cela se fait en 5 étapes, toutes étudiées pour obtenir une qualité optimale : la récolte des fruits bien mûrs, le lavage, le pressage, la stabilisation et le conditionnement.

Le tout avec zéro sucre, zéro conservateur et zéro colorant. Difficile d’y croire ? La réglementation européenne est très claire sur le sujet et les contrôles permanents

Ensuite, comme chez vous, les fruits utilisés contiennent des sucres et des arômes naturels qui donneront les notes gourmandes que l’on aime tant.

Nous vous le confirmons, c’est bien du 100 % jus de fruits qui se trouve entre vos mains. 

Précisons pour éviter toute confusion, qu’il arrive parfois et pour répondre aux attentes de certains consommateurs, que des jus de fruits ou smoothies soient enrichis en vitamines et nutriments. Mention est alors faite et mise en avant sur l’étiquette.

En coulisses, savoir-faire et innovations

La fabrication d’un jus, aussi simple paraît-elle, repose sur des savoir-faire et des innovations constantes pour obtenir un jus de fruit de qualité, savoureux et empli de vitamines et de nutriments. 

L’équipe de Recherche & Développement s’attache à trouver les bons fruits, la bonne recette, le bon pressage, le bon dosage, la bonne filtration, à créer de nouvelles recettes pour suivre les envies des amateurs de jus, à retravailler une formule suite à des difficultés d’approvisionnement ou de pénurie de matière première. À tout faire pour vous offrir un produit à la hauteur de vos attentes et au top en termes de nutrition.

L’art de la stabilisation : des vitamines bien conservées

Pour préserver vitamines et nutriments, plusieurs techniques ingénieuses entrent en scène. La plus connue, la pasteurisation éradique tous les germes présents (essentiellement des germes non pathogènes). Ce traitement thermique permet de conserver la boisson pendant 12 mois en moyenne, une fois mis en bouteille. 

Revenons à nos moutons vitamines. Ce choc thermique ne détruit-il pas les nutriments présents dans les jus de fruits ? Non. Cette opération est douce et respectueuse des fruits d’origine, et les producteurs de jus sont capables de déterminer la température exacte pour stabiliser le jus, en préservant ses qualités organoleptiques et nutritionnelles

La pasteurisation, c’est en général un chauffage du jus à 90°C pendant 20 à 30 secondes. On ne fait pas du tout bouillir le jus de fruits comme on l’entend parfois. Avec ce procédé, les nutriments des fruits sont bien préservés. On retrouve ainsi selon les jus : la vitamine C, la vitamine B9, le potassium, les polyphénols, les antioxydants, et tout ce que la nature y a placé de meilleur pour le corps humain. 

Mais il existe aussi d’autres méthodes pour stabiliser les jus de fruits. La stabilisation par haute pression (HPP), aussi appelée pascalisation, tire son nom de Blaise Pascal. C’est un procédé innovant qui consiste à mettre des aliments sous une pression, par exemple 6 fois plus importantes que celle rencontrée dans les profondeurs de l’océan (la puissance de la pression peut varier en fonction de la technologie utilisée), afin de détruire les bactéries et de les conserver. Cette technologie, grâce à l’absence de traitement thermique, préserve la saveur du fruit frais.

La vitamine C, bien présente dans les jus pasteurisés

Vous pensez toujours qu’il n’y a plus de vitamine C dans les jus pasteurisés ? Le système de stabilisation a un impact non significatif sur la vitamine C et les bienfaits de boire du jus d’orange. Un verre de jus d’orange contribue toujours aux apports quotidiens recommandés en vitamine C

Boire un verre de jus d’orange (150 ml) permet de couvrir 70 % des apports journaliers conseillés en vitamine C (soit 56 mg de vitamine C), un verre de jus de pomme permet de couvrir 27 % des apports journaliers conseillés en vitamine C (22 mg) et un verre de jus de tomate 75 % (60 mg).

Vitamines et nutriments sont contrôlés

La vitamine C et toutes les vitamines contenues dans un jus sont analysées. Les créateurs de jus de fruits réalisent des tests et contrôles de vieillissement sur tous les produits élaborés sur le site de production. 

La quantité de vitamines est systématiquement mesurée sur les jus pressés, une fois conditionnés et jusqu’à la date limite de consommation afin de surveiller les propriétés organoleptiques et nutritionnelles dans le temps. C’est l’Institut Professionnel pour la Qualité des Jus de Fruits (QUALIJUS) qui contrôle la qualité des jus et nectars en France. 

La teneur en vitamine C est un critère clé pour s’assurer de la bonne conformité de la teneur indiquée sur l’emballage avec la réglementation européenne encadrant la profession. Une fois cette étape passée, le jus de fruits pourra se dresser fièrement dans les rayons et rejoindre la table de votre petit-déjeuner ou du goûter pour faire le plein de vitamines et de micro-nutriments en toute sérénité !  

Instagram
risus. Nullam amet, Curabitur at mattis leo. in Praesent et,