Pour ma santé, puis-je boire du jus de fruits ?

  • Mes Jus de Fruits
  • 4 novembre 2021
verre de jus de fruits colorés sources de vitamines et minéraux


Les jus de fruits, vous aimez en boire. Vous aimez leur couleur, leur texture et leur saveur.

Au petit-déjeuner, au goûter, à l’apéro… vous vous servez un verre de votre jus d’orange, jus de raisin ou jus de poire favori pour vous faire plaisir de temps en temps. Aucun mal à ça ! Mais face à des messages contradictoires et souvent anxiogènes sur ces produits pointés du doigt, comment s’y retrouver et qui croire ?

Voici un article qui devrait vous apporter quelques réponses pour vous permettre de trouver le bon équilibre dans votre consommation de jus et de ne plus craindre pour votre santé à la moindre gorgée.


Un jus de fruits, c’est avant tout des fruits pressés !


Qui l’eut cru !?

Un jus de fruits maison comme un jus industriel (utilisons les gros mots), c’est simplement des fruits frais qui ont été pressés.

On est bien d’accord, les jus du commerce connaissent quelques étapes de confection de plus que les jus maison, avant de rejoindre les rayons de votre enseigne de prédilection. Pour autant, les méthodes de fabrication des jus de fruits vendus en supermarché restent en réalité très simples et ne devraient pas faire peur sous prétexte que l’on parle de produit industriel.

🟢 Les purs jus : des fruits et une stabilisation


Les purs jus que vous trouvez en magasin sont issus de fruits cueillis à maturité dans les pays de production, pressés rapidement après la récolte, stabilisés par pasteurisation ou haute pression puis conditionnés en bouteille ou en brique. Et c’est tout !

Un pur jus ne contient aucun conservateur, aucun colorant, interdits par la réglementation et aucun additif, comme se l’impose la profession pour cette catégorie de jus.

📌 Les jus à base de concentré : du jus concentré et une stabilisation


La fabrication d’un jus à base de concentré compte une étape supplémentaire : la concentration du jus.

Il s’agit là d’évaporer une partie de l’eau contenue dans le jus, par chauffage et pression. On obtient un concentré de fruits qui présente plusieurs avantages pour le consommateur en termes de prix et de qualités nutritives préservées. Et plus facile à stocker et à transporter, cette option a un impact écologique plus faible également.

Lors de la préparation du jus, l’eau évaporée est simplement restituée dans les mêmes proportions dans le concentré de jus.

Et là encore, aucun conservateur, ni aucun colorant ne sont utilisés. Et pour ce qui est des additifs, il y en a très peu d’autorisés [CP1]  et encore moins d’utilisés in fine.

de vais fruits à l'origine des jus de fruits


L’essentiel des nutriments des fruits préservés


Pas possible ?! Mais si mais si !

Le procédé de fabrication des jus de fruits est suffisamment simple et doux pour préserver l’essentiel des qualités nutritionnelles des fruits.

🟢 Repartons de la base : dans les fruits, qu’est-ce qu’il y a ?


De l’eau, entre 75 et 92 % selon le fruit

DES sucres : pas que du fructose mais bien un mélange de fructose, glucose et saccharose majoritairement. Ces sucres sont présents en quantités et proportions différentes en fonction du fruit.

Des fibres, entre 0,5 et 6 g selon le fruit (par exemple les pommes contiennent entre 1,5 et 2,5 g de fibres, les oranges environ 2,5 g et les fraises et framboises environ 4 g)

Des vitamines : majoritairement les vitamines C, B9, bêta-carotène

Des minéraux : principalement le potassium et le magnésium

Des polyphénols, des caroténoïdes…

📌 Et dans les jus de fruits alors ?


Nous allons globalement retrouver les mêmes nutriments et micro-nutriments, mis à part les fibres sauf si l’on choisit un jus avec pulpe ou un smoothie.

Cela est donc vrai pour les sucres qui sont présents dans les mêmes quantités et proportions. Ni plus, ni moins, car il n’y aucun sucre ajouté dans les jus de fruits, comme le dicte la réglementation.

Et c’est également vrai pour les vitamines, minéraux et autres micro-constituants des fruits.

Conditionnement des bouteilles de jus d'orange.


👉 La pasteurisation est loin de tout détruire sur son passage


Contrairement aux idées reçues, la pasteurisation des jus de fruits n’anéantit pas toutes les vitamines et tous les minéraux, qui n’ont donc pas nécessité à être ajoutés dans la boisson obtenue. Pourquoi vitamines et minéraux sont-ils conservés ?

🔸 Premièrement, car les progrès technologiques et la performance des emballages permettent d’appliquer un traitement court et doux. C’est en moyenne un chauffage à 90°C pendant 20 à 30 secondes.

🔸 Deuxièmement, car de nombreux composants des fruits restent stables face au procédé de fabrication des jus et en l’occurrence à la pasteurisation. C’est le cas notamment des minéraux, des polyphénols. Même la vitamine C, souvent seul nutriment cité pour les jus de fruits, est assez résistante à la chaleur. On estime à 10 % maximum le taux de dégradation de la vitamine C due à une pasteurisation. C’est peu !

Donc, oui un jus de fruits de la grande distribution peut être un jus de fruits de qualité et vitaminé.


Une réelle contribution aux apports nutritionnels


Place aux chiffres ici pour apporter des preuves concrètes.

Des données objectives de composition nutritionnelle montrent que les jus de fruits ont de réels atouts.

Par exemple, boire :

🍊 un verre de jus d’orange (150 ml) permet de couvrir 70 % des apports journaliers conseillés en vitamine C pour un adulte (soit 56 mg de vitamine C sur les 80 mg recommandés) et 22 % pour la vitamine B9 (soit 45 µg sur les 200 µg recommandés) ;

🍏 un verre de jus de pomme permet de couvrir 27 % des apports journaliers conseillés en vitamine C (22 mg) ;

🍍 un verre de jus d’ananas 26 % des apports en vitamine C (21 mg) et 17 % des apports en vitamine B9 (34 µg) ;

🍅 un verre de jus de tomate 75 % des apports en vitamine C (60 mg) et 10 % des apports en vitamine B9 (20 µg).

🟢 Une grande place dans la consommation des Français


Pour aller dans ce sens, l’enquête sur les comportements et consommations alimentaires (CCAF) du Crédoc menée en 2019 sur la consommation des jus & nectars montre que :

🔸 les jus & nectars sont les premiers contributeurs aux apports en vitamine C chez les enfants et adolescents et les deuxièmes chez les adultes, après les fruits ;

🔸 ils sont les deuxièmes contributeurs aux apports en vitamine B9 chez les enfants et les adolescents et les sixièmes chez les adultes.

🔸 les premiers contributeurs aux apports en potassium chez les enfants, les quatrièmes chez les adolescents et les huitièmes chez les adultes

On est donc loin de ne trouver que des sucres dans les jus de fruits !

un verre de pur jus de pomme - la bonne portion c'est 15mL


La clé : une portion adaptée


Pas de secret ici, comme pour tout aliment ou boisson, la juste quantité est le secret d’une bonne santé. Ce sont les excès qui créent les risques pour le corps. Jus d’orange, jus de pomme, jus d’ananas…, à vous de choisir et de ne pas en abuser qu’ils soient frais ou mis en bouteille.

📌 N’oubliez pas l’eau et les fruits frais


Vous le comprendrez très facilement, boire un verre de jus de fruits ne vous posera aucun souci de santé : cela vous fera un apport modéré en sucres et néanmoins intéressant en vitamines et minéraux.

Par contre, un jus de fruits ne remplace ni l’eau ni les fruits entiers. Il n’est pas question d’en consommer à longueur de journée !

😋 Variez les plaisirs


À vous de composer en variant les plaisirs chaque jour, sachant que chaque jus de fruits apportera des nutriments en quantité différente.

Le petit-déjeuner, le goûter ou l’apéritif sont des moments privilégiés pour déguster un verre de votre jus favori. Et le fait que le jus de fruits soit accompagné d’autres aliments régulera son absorption par l’organisme.

En termes de quantité, un petit verre suffit : 100 mL pour un enfant, 150 mL pour un adulte voire plus pour un sportif avant et/ou après l’effort.

Alors, les jus de fruits sont-ils mauvais ou bons pour la santé ?


En définitive, vous l’aurez compris, pas d’inquiétude à avoir, le diable ne se cache pas dans les jus de fruits industriels.

Et il s’agit avant tout de bon sens. Ne culpabilisez pas après avoir bu un verre de jus de fruits, il ne devrait rien vous arriver de grave 😉.

Savourez et appréciez.

Au pire, vous aurez consommé du « fruit sous forme liquide » avec ses sucres, ses vitamines et ses minéraux !

ananas, citron, pomme, orange et une bouteille de jus de fruits
justo Aliquam quis consequat. tempus nunc felis sed