Les jus de fruits sont-ils adaptés au régime végan ?

jus de fruit de qualité


Le régime végan interdit l’utilisation de la soie, du cuir, de la laine ou encore de cosmétiques qui contiennent des ingrédients d’origine animale. Il bannit aussi tout produit issu de l’exploitation des animaux comme le miel, les œufs, la gélatine, etc. Et puisqu’il faut toujours couvrir ses besoins en nutriments, différents aliments végétaux de substitution sont utilisés. Les jus de fruits comptent justement parmi ceux-ci.

Jus de fruits : pour un régime végan sans carence


Le régime végan peut paraître difficile à suivre, notamment avec ses diverses proscriptions. Cependant, il séduit aujourd’hui de plus en plus d’adeptes par son aspect plus respectueux de l’environnement, et du bien-être animal poussé à l’extrême. Au-delà d’un mode alimentaire, il s’agit avant tout d’un mode de vie très engageant et engagé.

Il faut, quand même faire attention. L’adoption de ce mode de vie implique de bien connaître les différentes familles d’aliments et leurs caractéristiques nutritionnelles. Vous évitez ainsi les carences en calcium, vitamines, fer et autres nutriments essentiels pour une bonne santé.

Les jus de fruits peuvent tout à fait s’intégrer dans une alimentation équilibrée végane. Élaborés à partir de fruits pressés, ils permettent de bénéficier de l’essentiel des nutriments contenus dans le fruit dont ils sont issus. Ils contribuent aux apports en vitamines C et B9, en minéraux (potassium et magnésium), ainsi qu’à l’hydratation. Ils complètent la consommation de fruits et légumes que le PNNS recommande (5 portions par jour).

Jus de fruits & véganisme : aucun ajout d’ingrédients superflus


D’abord, il faut préciser que la grande famille des jus de fruits est divisée en deux catégories : les purs jus et les jus de fruits à base de concentré. Ces deux variantes sont strictement définies par une réglementation européenne qui interdit l’utilisation de :

  • Sucres ajoutés : les jus de fruits ne sont pas plus sucrés que les fruits qui les composent. En d’autres termes, leur teneur en sucre correspond à celle du fruit mis en œuvre pour sa préparation. Il s’agit donc uniquement des sucres naturels des fruits, à savoir le saccharose, le fructose et le glucose.
  • Conservateurs et colorants : les jus de fruits ne doivent contenir ni conservateurs, ni colorants. Ainsi, la conservation des jus est assurée par la pasteurisation ou la flash-pasteurisation, lesquelles permettent d’éliminer les micro-organismes pathogènes, l’utilisation d’emballages très performants ou encore l’élimination de l’air dans les bouteilles, l’oxygène étant l’ennemi n°1 de la vitamine C.

Jus de fruits & véganisme : un procédé de fabrication encadré


L’élaboration d’un jus de fruits adapté au régime végan doit forcément suivre un procédé spécifique.

  • Les purs jus de fruits : des fruits sains et mûrs venant des quatre coins du monde (Brésil, Asie, pourtour méditerranéen, France, etc.) sont sélectionnés, puis pressés par action mécanique. Puis, les pépins et les pulpes sont débarrassés du jus par centrifugation. Le jus passe ensuite par une pasteurisation, ou flash-pasteurisation, avant d’être conditionné en bouteille ou dans des briques en carton.
  • Les jus à base de concentré : ils sont également obtenus par pression de fruits sains et mûrs préalablement sélectionnés. La différence, c’est que le jus subit une étape de concentration qui consiste à faire évaporer une partie de l’eau qu’il contient. Ce procédé facilite, en effet, le stockage ainsi que le transport. Une fois sur le lieu de conditionnement, l’eau extraite est restituée dans les mêmes quantités au concentré. Le jus est finalement pasteurisé, puis embouteillé.

Comme l’affirme le PNNS, un verre (150 mL) de jus de fruits peut compter pour 1 des 5 portions de fruits et légumes recommandées par jour. Mais cela s’applique-t-il au régime végan ? La réponse est : bien sûr que oui ! Le régime végan implique de renoncer à tout produit issu des animaux ou de leur exploitation : pas de viande, ni de poisson, ni de produits laitiers. Tous les nutriments sont, donc, apportés par les végétaux : légumes, fruits, légumineuses, céréales, matières grasses végétales… sans oublier l’eau. Les jus de fruits peuvent tout à fait s’intégrer dans ce type de régime. Tout comme les fruits qui les composent, les jus apportent une quantité intéressante de vitamines, minéraux, caroténoïdes, polyphénols… Ils fournissent ainsi en particulier des vitamines C et B9, du potassium et du magnésium.

Pour aller plus loin :
Les bienfaits du jus de pomme
Jus de fruits et carie

Aenean lectus Lorem accumsan id, sem, mattis in porta. suscipit quis, ut