Quels sont les jus de fruits les moins sucrés ?

jus d'orange en bouteille


Vous aimez les jus de fruits, mais vous craignez de potentiels effets néfastes sur votre santé ? Les sucres (notamment le fructose) qu’ils contiennent sont souvent montrés du doigt. Consommés régulièrement ou en excès, les sucres peuvent effectivement engendrer des problèmes de santé. Cependant, sachez que les jus de fruits sont adaptés à une alimentation équilibrée dès lors qu’ils sont pris de façon raisonnable. Qu’est-ce que le fructose ? Quels jus de fruits choisir ? Vos réponses ci-dessous.

Fructose et jus de fruits


Les bienfaits des jus de fruits, et notamment leur contribution aux apports en vitamines et minéraux, sont connus. Dérivées de fruit, ces boissons renferment encore une grande partie des nutriments du fruit d’origine même après transformation. Ainsi, on retrouve dans les jus les sucres naturellement présents dans les fruits : le saccharose, le glucose et le fructose. Leur proportion dépend cependant du fruit.

Classé dans la catégorie des sucres ou glucides simples, le fructose est particulièrement pointé du doigt. On entend souvent que tout fructose consommé est systématiquement stocké sous forme de graisse (triglycérides) au niveau du foie et que la consommation d’aliments contenant ce sucre naturel serait néfaste pour la santé. En réalité, s’il a certes un métabolisme spécifique, le fructose n’est pas automatiquement transformé en graisse. De plus, s’il est consommé dans des quantités modérées, le fructose est transformé en glucose, puis en énergie dans les cellules. Par contre, consommé en très grande quantité, il sera effectivement stocké sous forme de triglycérides au niveau du foie.

Les données scientifiques disponibles suggèrent que c’est l’excès de fructose, consommation supérieure à 100 g/jour, le plus souvent dans un contexte d’excès énergétique, qui serait associé à divers effets néfastes pour la santé, tels que le surpoids, l’obésité, la stéatose hépatique (ou NASH) et le diabète. Il ressort également que des consommations modérées de fructose ne sont pas à l’origine de tels effets.

En moyenne, les jus de fruits apportent entre 4 et 7 g de fructose pour 100 mL, soit entre 6 et 10,5 g de fructose pour un verre de référence de 150 mL. Cette quantité reste donc modérée et bien en dessous du seuil de consommation à risque (100 g/jour).

Quels fruits mettre et éviter dans votre panier


Comme pour tout aliment, il s’agit avant tout de varier les plaisirs ! Aucun fruit ou jus de fruits n’est interdit bien sûr, mais certains sont moins sucrés que d’autres. Sachant que la teneur et la composition en sucres des jus de fruits reflètent celle des fruits, les fruits les plus sucrés donneront également des jus plus sucrés.

Voici quelques chiffres pour les principaux fruits :

  • Globalement les jus de tomate et d’agrume sont les moins sucrés. La tomate, par exemple, a une teneur en sucre de 2,2 g/100 g. Sous forme de jus, la teneur en sucre représente 3,2 g/100 mL de boisson.
  • Le raisin fait partie des fruits les plus riches en sucres naturels. Pour 100 g de fruits, ils constituent jusqu’à 15,5 g/100 g (16 g/100 mL de jus). La banane compte aussi parmi les fruits sucrés. Toutefois, il faut noter qu’elle n’existe pas en pur jus. Le jus de banane se présente uniquement sous forme de nectar de fruit.
  • L’ananas et la pomme ont à peu près la même teneur en sucre, avec respectivement 10,4 g/100 g (12 g/100 mL) et 10,1 g/100 g (9,4 g/100 mL).
  • Quant à l’orange, c’est un fruit qui n’est pas tellement riche en sucres. Avec ses 7,9 g/100 g (8,6 g/100 mL), elle est, au même titre que la pamplemousse (6g/100g, 7,8 g/100Ml), l’un des fruits qui en sont le moins pourvus.

Peut-on encore boire du jus de fruits ?


Il est vrai que l’organisme a besoin de sucres en quantité suffisante pour fonctionner normalement. En cas de baisse du taux de sucres dans le sang, l’individu peut présenter des symptômes de l’hypoglycémie : fatigue intense et même évanouissement. Des apports trop élevés en sucres répétés et sur le long terme sont également néfastes pour la santé. Dans ces cas, le corps transforme une grande partie du sucre en graisses, lesquelles vont s’accumuler principalement au niveau des cuisses, des hanches et du ventre. Bien qu’il soit plaisant et désaltérant de boire des jus de fruits, en consommer trop fréquemment et en trop grande quantité peut contribuer de façon importante aux apports en sucres. Il est donc recommandé d’avoir une consommation raisonnable, de l’ordre d’un verre (150 mL) par jour, en complément de fruits et légumes entiers et dans le cadre d’un régime alimentaire varié et équilibré.

Si vous aimez boire un verre de jus le matin, vous avez deux options :

  • Soit vous le pressez vous-même, puis le buvez rapidement afin de profiter pleinement de tous ses bienfaits. En effet, la vitamine C est très sensible à l’oxygène.
  • Soit, pour ceux qui n’ont pas le temps, ou pas envie, de préparer eux-mêmes leur jus de fruits, optez pour les jus de fruits du commerce (pur jus ou jus à base de concentré). Conformément à la réglementation, ils ne contiennent que les sucres des fruits et jamais de sucres ajoutés, de colorants et de conservateurs.


Le fructose est un des sucres contenus dans les fruits à l’état brut. Il est ainsi normal d’en retrouver dans les jus de fruits, tout comme le glucose et le saccharose. Leur teneur dans les jus varie cependant selon le fruit : certains en seront plus riches tandis que d’autres le seront moins, mais renfermeront plus de glucose. Dans tous les cas, il est conseillé de varier au maximum les formes et les variétés de fruits et légumes pour atteindre les 5 portions par jour recommandées par les nutritionnistes. Ainsi, la teneur en sucre s’équilibrer d’elle-même sur la durée.

Pour en savoir plus :
Jus de fruits végan
Les bienfaits du jus de raisin rouge

ipsum elementum id suscipit ut Praesent lectus vulputate, nunc libero.