Est-ce que le jus de fruits est plus sucré que les sodas ?

caractéristiques du jus d'orange


Du fait qu’un jus de fruits est un produit naturel, la plupart des gens ont tendance à croire qu’en boire reste plus sain que le soda. En effet, ce dernier est jugé beaucoup trop sucré. Pourtant, selon les experts, un litre de jus de fruits contient plus de sucres qu’un litre de soda, surtout s’il s’agit d’une version allégée. Évidemment, ce n’est pas une raison pour ne pas apprécier quotidiennement ce délicieux breuvage, à quantité modérée cela va sans dire. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu’un verre de jus de fruits vous apporte vitamines, minéraux et fibres, des nutriments essentiels que le soda ne procure pas. Pour vous aider à faire un choix bien pensé entre ces deux produits, voici un petit comparatif en teneur de sucre entre soda et jus de fruits.

Jus de fruits et sodas : lequel est le plus sucré ?


Beaucoup de recherches scientifiques semblent indiquer qu’il y a moins de sucres dans un verre de soda que dans un jus de fruits. À titre d’exemple, 100 g de soda ne contient qu’environ 11 g de sucres, tandis que 100 g de jus de raisin renferme 4 g de plus, soit 15 g de sucres. Mais, est-ce une raison suffisante pour réduire la consommation de jus de fruits ? Non, en effet ! Savez-vous que le type de sucres retrouvé dans un jus de fruits est bien plus naturel et léger que celui dans le soda, qui est un sucre ajouté ?

Apport en sucre dans les sodas


Par définition, un soda est une boisson non alcoolisée généralement gazeuse. Il est essentiellement composé d’eau, de sucres (parfois d’édulcorants), d’antioxydants, d’acidifiants et d’extraits de plantes. Sur le marché, il existe plusieurs types et marques de sodas disposant chacun d’un apport en sucre différent. Les plus connus sont :

  • Les colas, avec Coca Cola qui comprend 39 g de sucres et Pepsi 41 g par cannette de 355 mL.
  • Les sodas fruités comme le Fanta Orange avec 38 g de sucres pour une cannette de 355 mL.
  • Les limonades avec Sprite, dont une cannette de 355 mL contient 38 g de sucres et 7-UP 45 g.

Les boissons énergisantes font également partie de la catégorie Soda. Cependant, leur teneur en sucre reste peu connue. Bref, étant donné que le soda n’est pas élaboré avec des ingrédients bio et naturels, en consommer régulièrement est déconseillé, et ce, malgré sa légèreté en sucre.

Apport en sucre dans les jus de fruits


Les jus de fruits (purs jus de fruits et jus de fruits à base de concentré) sont régis par une réglementation européenne bien spécifique. Celle-ci interdit tout ajout de sucres, de colorants, ainsi que de conservateurs dans la boisson. De ce fait, et contrairement aux sodas, les jus de fruits ne contiennent que les sucres naturellement présents dans les fruits d’origine. Bien évidemment, le taux de sucre dans chaque type de jus est aussi réparti en fonction de ces fruits. Par exemple :

  • Jus d’orange, le préféré des Français : environ 9,5 g de sucres pour 100 mL ;
  • Jus de tomate : environ 3 g ;
  • Jus de pomme : environ 9 g ;
  • Jus de pamplemousse : environ 8 g de sucres pour 100 mL ;
  • Jus de raisin : 16 g.

Les informations sur l’apport en sucre dans un jus de fruits, et pour n’importe quelle boisson d’ailleurs, sont généralement indiquées sur l’étiquette, qui est à lire attentivement avant la consommation.

La grande famille des jus de fruits


Les jus de fruits, qu’ils soient au rayon ambiant ou frais, sont séparés en deux grandes catégories :

  • Le pur jus de fruits : cette boisson n’a presque pas subi de transformation. Le fruit est pressé pour en récolter le jus, lequel est immédiatement mis en bouteille après la pasteurisation. Conformément à la réglementation européenne, ce jus de fruits est exempt de toutes sortes d’adjonctions.
  • Le jus de fruits à base de concentré : cette boisson est également obtenue par pressage de fruits. Elle entre dans la catégorie des jus de fruits réglementés. Le jus obtenu passe, toutefois, par un procédé de concentration par évaporation d’eau afin de faciliter son conditionnement et son transport. L’eau extraite sera ensuite restituée dans la même quantité lors de la mise en bouteille ou en brique. Pour garantir une meilleure conservation, le jus subit une pasteurisation.

Pour résumer :

  • Les sodas sont pourvus d’une quantité moins élevée de sucres par rapport aux jus de fruits. Cependant, le sucre du soda est un sucre ajouté (plus calorique) tandis que celui du jus de fruits est uniquement celui du fruit (moins calorique).
  • Les sodas ne sont pas soumis aux mêmes contraintes réglementaires que les jus de fruits, puisque différents ingrédients entrent dans leur composition.
  • Les sodas ne présentent pas les mêmes valeurs nutritionnelles que les jus de fruits. Ils sont plutôt pauvres en nutriments.
  • Mis à part les sucres naturels (fructose, saccharose, glucose), les jus de fruits sont également d’excellents contributeurs dans l’apport en vitamines (C, B9, bêta-carotène) et en minéraux (potassium et magnésium) toujours en quantité variable selon le fruit.